Le parcours artistique de Marie Wolf, artiste pluridisciplinaire, a commencé  il y a une vingtaine      

                     d'années dans l'univers  du mariage. Elle crée des robes de luxe sur mesure dans son atelier boutique.
                                                  En parallèle, avide de défis techniques et de créations inédites, elle a participé à différents concours

                  qui  lui permettent d'expérimenter grandeur nature des matériaux les plus divers. Elle apprend ainsi à maîtriser

                  et à repousser les limites du feutrage à l'aiguille, le travail du cuir.
                                                 Ses recherches l'amènent également à explorer des techniques anciennes dans une démarche 

                   patrimoniale. Elle reconstitue par exemple une robe de bal de 1897 avec des patrons d'époque, ou restaure une robe 

                  entièrement perlée datée de 1910.  Ce travail lui permet de remporter le grand prix des métiers d'art de la tradition

                  en 2005  et celui de la restauration du patrimoine en 2007.

                                                En 2009, la création d'une robe des 4 saisons est un moment clé de son parcours. C'est au cours de

                                                                                         cette entreprise de longue haleine, nécessitant  plus de 500  heures de travail, qu'elle développe une autre gamme de    

                                                                                         son univers  artistique et un tout nouveau pan de savoir faire.


                                                                                                                          En 2011,  a lieu sa première exposition personnelle au musée des beaux arts d'Orléans.
      Outre ses créations, Marie Wolf  très attachée à la transmission,  anime des  ateliers  artistiques  depuis 2009 . Elle a également été  enseignante dans un lycée  professionnel et a menée de nombreux projets dans le cadre de dispositifs  tels qu'aux arts lycéens en Région Centre.

                                                                                                                         Aujourd'hui, elle se consacre à la réalisation de sculptures textiles, qui naissent d'un travail particulier

     de moulage associant le textile et la résine. Sa connaissance  des proportions et des courbes féminines l'amène à explorer le galbe, les volumes et les espaces

    en les figeant dans des mouvements du corps avec des fibres ou de la dentelle. Elle joue sur les frontières de la sculpture, transformant ou détournant la matière.  

    Sa passion du textile résonne dans l'ensemble de ses créations.

 

Ses sculptures sont exposées dans plusieurs musées et  galeries et ont fait l'objet d'acquisitions et de commandes publiques.